Travailler en réseau intersectoriel – Vade-mecum

vm-terNous avons le plaisir de vous annoncer la mise en ligne sur notre site et sur le site du BATACLAN A.S.B.L. du rapport final de la recherche « Travailler en réseau intersectoriel autour de la personne handicapée et d’autres publics ». Ce vade-mecum conclut un projet conduit par ORCHIS (en collaboration avec RMag) et porté depuis 2015 par le Bataclan A.S.B.L. et un comité de pilotage composé d’une douzaine d’associations et d’institutions du non-marchand (la liste se trouve en fin de doucement). Le texte a fait l’objet d’une présentation publique ce 30 novembre au Parlement de la Région de Bruxelles, à l’occasion des 40 ans du Bataclan.

Il repose sur la participation d’une trentaine d’institutions à deux focus groups organisés en décembre 2015 et l’analyse d’une trentaine de récits d’expérience destinés à mettre en évidence les enjeux et modalités du travail en réseau. Ce texte a été conçu, sur cette base, comme un retour d’expériences destiné à accompagner les professionnels et les institutions du non-marchand dans l’élaboration ou l’évaluation d’un travail en/de réseau.

Il rappelle en introduction les principaux enjeux et les principales motivations au travail en réseau. Un premier chapitre est consacré au travail en réseau, c’est à dire aux initiatives mettant en relation des institutions de secteurs différents dans l’optique d’une collaboration plus ou moins formalisée. Le deuxième chapitre développe la question du travail de réseau, pensé au départ de l’implication de professionnels et de non-professionnels autour de la personne handicapée. Un troisième chapitre évoque certaines complications et limites au développement d’initiatives sociales en réseau, liées au contexte politique ou associatif.